Le vin de noix de la Saint-Jean

Aujourd’hui je me noix

Pour faire honneur à mon ancienne terre d’accueil, l’Isère, et surtout parce que c’est bon, j’ai eu envie de me lancer dans la confection du vin de noix.

Vin de noix de la Saint-Jean

Les noix de la Saint-Jean

La particularité de ce vin c’est qu’il est fait avec des noix encore vertes et tendres. On dit qu’il faut les cueillir au mois de juin, à la Saint-Jean, c’est-à-dire le 24 juin. Mais il est encore temps pour les cueillir jusqu’à mi-juillet (dépêchez-vous !). En fait la noix ne doit pas avoir le temps de « faire son bois ». Elle doit rester toute blanche…

noix-de-la-saint-jean

La recette

Une fois que vous avez pu vous procurer les noix la recette est assez simple. En fait, le plus compliqué et de regarder les nombreuses recettes de vin de noix proposées sur le net et de choisir celle que l’on veut suivre. Ou alors faites un mix et créez votre propre recette !

Pour ma part, j’ai opté pour :

  • 4 litres de vin rouge de ma région à 12,5% Vol.
  • 1 litre d’eau de vie de pomme et poire à 40% Vol.
  • 40 noix de la Saint-Jean coupées en 4
  • et 600g de sucre*

* Il est recommandé pour faire un vin d’apéritif de mettre 250g de sucre par litre de vin. Soit 1kg pour cette quantité. Mais j’ai goûté des vins de noix trop sucrés, et je préférais commencer avec une plus petite quantité, quitte à en rajouter après macération.

Ingrédients pour vin de noix

Certaines recettes proposent aussi d’ajouter 2 clous de girofle et un bâton de vanille pour l’aromatiser. J’ai choisi de ne pas en mettre pour ne pas ajouter une saveur supplémentaire.

Ajoutez le tout dans une dame Jeanne, ou de gros bocaux hermétiques et laissez macérer à l’abris de la lumière dans un endroit frais – là encore les avis divergent – entre 40 jours et 6 mois... Pensez à brasser aussi souvent que possible. Il est recommandé de le brasser tous les jours, mais vous pensez bien que c’est impossible, surtout en cette période de vacances. Alors faites au mieux, et si vraiment vous aimez faire les choses comme il faut, demandez à la voisine, lorsqu’elle viendra nourrir le chat durant vos vacances, d’également secouer la bouteille de vin de noix ^^

Bref, pour ma part, comme j’ai mis moins de sucre que recommandé, je vais gouter mon vin au alentours de septembre/octobre pour en ajouter si nécessaire. Et s’il est bon, je le mettrai en bouteille en novembre de manière à ce qu’il vieillisse encore un mois avant de l’offrir à Noël 🙂

Vin de noix

Choix du vin rouge

En lisant les différentes recettes je vois que les gens se posent beaucoup la question de quel vin utiliser. Il est conseillé d’utiliser un vin plutôt corsé avec une bonne conservation. Mais comme les noix et le sucre vont venir modifier passablement son goût, inutile de chercher à acheter un vin d’exception.

Pour ma part, mes connaissances en vin étant extrêmement limitées, j’ai simplement choisi d’acheter local en prenant un Salvagnin de la région lémanique côté Suisse. Ce sera un vin de noix selon une recette iséroise, mais avec des ingrédients suisses 🙂

vin-de-noix-10

vin-de-noix-08

Et voilà le travail ! La surprise ce sera dans quelques temps, au moment de le goûter et de le mettre en bouteille. Il n’y a pas vraiment de raison qu’il soit mauvais. Même si le défi, au cours de ce magnifique été, est de trouver l’endroit « frais » pour le conserver… 🙂

Rendez-vous donc en novembre, avec un nouvel article sur la dégustation et la mise en bouteille !

2 réflexions au sujet de « Le vin de noix de la Saint-Jean »

    • Bonjour ! En effet j’en ai une, et pas des plus mauvaise ^^ C’est un classique dans la famille qui a toujours fait l’unanimité.

      A – Une portion de pâte brisée
      B – Une bonne tasse (mug) de noix un peu concassées
      C – 2/3 tasse (mug) de sucre
      D – 2,5dl de crème 25%

      Préparer, froncer et piquer A dans un moule à tarte préalablement beurré et fariné. Mélanger à l’aide d’une cuillère en bois B, C et D et répartir sur la pâte.
      Cuire 25 à 30 minutes à 220° – Surveiller que ça reste humide.
      Laisser refroidir avant de déguster pour que la caramel durcisse un peu.

      Après je ne suis pas sûre qu’il s’agisse de celle de ton enfance, ce sera à toi de me dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *