L’art de l’impression 3D

Trois petits fennecs sur un tableau

Quand on aime créer des choses, on ne peut qu’être séduit par la technologie des imprimantes 3D. Tout (ou presque) devient possible. Il y a des projets incroyables comme celui de l’association e-NABLE qui imprime des prothèses. Et d’autres beaucoup moins à l’exemple d’un homme arrêté en possession d’armes imprimées en 3D.

Pour ma part, je me limite à la création d’objets décoratifs, avec ce petit tableau en relief 🙂 Trois têtes de renards du désert aux formes géométriques, nées grâce à l’impression 3D.

Tableau artistique avec impression 3D

Tableau artistique avec impression 3D

Pour la petite histoire

C’est mon frère qui a accès à une imprimante 3D et qui m’a montré, un peu par hasard, un petit objet imprimé en plastique bleu : ça m’a fasciné. Ce n’est pas seulement parce qu’il s’agissait d’un petit pokémon qui me rappelait toute mon enfance :-), mais la finesse de l’objet, et l’idée qu’il était possible de créer, à partir d’une simple bobine de plastique, toutes sortes de choses.

bobines-plastique-3D

Comment ça marche ?

En 3 mots, l’imprimante 3D fonctionne avec un petit bras articulé au bout duquel se trouve une douille. Un fil de plastique (bobines ci-dessus) passe au travers de celle-ci, chauffe et fond pour être ensuite déposé sur une plaque, couche par couche, de manière à créer un objet en 3 dimensions.

Impression 3D

Modélisation et banques de modèles

Pour imprimer un objet, il faut que celui-ci ai été modélisé. C’est à dire que l’objet soit représenté en 3D sous forme numérique. C’est ce fichier numérique que la machine interprétera pour imprimer l’objet. Il existe plusieurs logiciels payants comme Cinema 4D, ou gratuits à l’exemple de Blender, pour réaliser des modèles 3D, mais ils nécessitent des compétences en modélisation (création d’objet ou d’univers en 3D sur ordinateur).

Les alternatives sont les banques de fichiers 3D (fichiers stl). Les ressources sont limités et parfois payantes, mais avec un peu de patience il y a moyen de trouver de petits objets sympas. Une autre idée, c’est de regarder ce qui existe et de se laisser inspirer. C’était mon cas pour ce petit tableau. C’est sur le site thingiverse.com que je me suis procurée le fichier nécessaire à l’impression de cette tête de fennec, by Bluebie.

Juste pour compléter l’information, il existe également des technologies qui permettent de scanner un objet réel et de reproduire son équivalant numérique en 3D. Mais cette technologie est principalement utilisée par des professionnels pour la reproduction d’objets ou la modélisation d’espaces ou d’éléments architecturaux, géographiques ou archéologiques.

 Tableau artistique avec impression 3D

 Le cadre

Le cadre vient d’IKEA. Il s’agit du modèle RIBBA. Encore une fois, je l’avais acheté sans savoir exactement ce que j’allais en faire. Jusqu’au jour où il convient parfaitement à un nouveau projet 🙂

Vu la régularité de mes publications, je préfère d’ores et déjà vous souhaiter un bel été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *